/Un sanctuaire pour animaux maltraités demande votre aide

Un sanctuaire pour animaux maltraités demande votre aide

Les animaux du propriétaire de l’animalerie «Chez Guill et Lumy», Guillaume Onsow, sont menacés. À court de liquidités et endetté de 20 000$, le passionné des animaux pourrait tout perdre s’il ne parvient pas à lever suffisamment de fonds.

En entrevue téléphonique, M. Onsow raconte que les animaux qu’il héberge ont tellement été marqués par des cruautés que certains ne pourraient probablement pas être adoptés aujourd’hui. Il a dû attendre 3 ans avant que l’un de ses chats embarque sur lui et se laisse flatter tellement il était traumatisé. L’homme de 60 ans ajoute qu’il faut voir son dogue argentin faire un câlin à l’un de ses chats pour comprendre l’ampleur de ce qu’il fait. C’est lui qui a sauvé des chatons abandonnés au soleil en pleine canicule.

Guillaume Onsow avoue avec humilité qu’il aurait dû partir un sanctuaire pour animaux plutôt qu’une animalerie, il y a 8 ans. Ses dépenses dépassant ses revenus, il s’est endetté un peu plus chaque année jusqu’à ce qu’il soit pris à la gorge. Il a lancé une levée de fonds sur GoFundMe pour récolter 50 000$ afin de couvrir les coûts de location d’un espace pour ses animaux et pour se donner les moyens de répondre aux appels d’offres de la ville. «Pour combattre le Berger Blanc», précise-t-il.

M. Onsow a entrepris des démarches pour éviter la faillite parce qu’il craint ce qu’il adviendra de ses animaux. Chaque jour, il se lève à 3h45 pour faire le ménage d’un centre commercial avant de commencer sa journée à l’animalerie à 9h. Bientôt coupé d’internet et de téléphone, M. Onsow refuse de lâcher le morceau et envisage même une grève de la faim pour sensibiliser les élus et le public. «J’hypothèque ma vie pour eux-autres!» lance-t-il sans regret.

Les gens qui ne peuvent pas soutenir financièrement le sanctuaire peuvent s’impliquer comme bénévoles. M. Onsow accepterait bien de l’aide pour gérer son site internet et pour l’aider à faire des levées de fonds, notamment.

Campagne GoFundMe pour le Sanctuaire d’animaux domestiques

Page Facebook de l’animalerie Chez Guill et Lumy

559487_435552303128218_15392588_n

Photo: Guillaume Onsow

Commentaires

commentaires